Témoignages

C’est avec beaucoup de gratitude envers la confiance que m’accordent mes clients que je partage leurs témoignages avec vous, lecteurs à la recherche de votre liberté d’être. .

Je remercie infiniment les magnifiques écritures des femmes et hommes qui sont devenus les « témoins » de leur évolution personnelle. Merci la vie !

Fabienne Sommier
Somatothérapeute humaniste.


Comment faire sortir les mots de sa bouche ? comment retrouver le plaisir d’Etre là, présent, dans l’échange? Comment choisir tel chemin plutôt que tel autre? En étant totalement présent en Soi. Après trois ans de développement personnel énergétique, les progrès étaient, pour moi, insuffisants.

J’ai alors contacté Fabienne, et là, le résultat de ses massages, de nos échanges, de ses conseils m’ont permis de me centrer au quotidien, d’agir en pleine conscience, de retrouver le goût de la parole, ainsi que sa fluidité.

Je me reconstruis y compris physiquement, avec les constats des douleurs diverses et variées dans mon corps, qui me préviennent que certaines situations sont sources de mal-être. J’y suis attentif, et cela me permet d’apprécier ma vie au quotidien, et quand avant les épreuves qui survenaient étaient des freins dans mon épanouissement, aujourd’hui, elles sont des sources d’avancées. Jean-David 53 ans

« J’avais très envie de partager mon expérience de renaissance grâce à Fabienne et lui témoigner ma gratitude en publiant mon témoignage.  Pourtant les mots ne venaient pas, moi qui ai tant de facilités à écrire, habituellement… sauf que là il s’agissait de parler de moi et concrètement de prendre la mesure du chemin parcouru, il m’a fallu le temps d’être prête.
La rencontre avec Fabienne est arrivée comme un cadeau de Noël. Je feuilletais le Psychologie magazine de décembre 2012. Je m’arrête sur un article parlant du sensitive gestalt massage.
Je suis alors touchée, émue, par des témoignages de femmes qui avaient expérimenté cette méthode pour dépasser des blocages après des vécus de viols et d’abus sexuels. Secouée, ces témoignages résonnaient avec ma propre histoire,  ayant été abusée pendant l’adolescence.  Je me dis… et si c’était la solution à mes difficultés de Femme ? A 37 ans, la sexualité était une véritable angoisse comme la vie en général, mon corps m’était étranger et mes relations aux hommes désastreuses.
Les voies psychothérapeutiques classiques m’avaient permis de décortiquer les causes dans le passé, les séances de sexologie d’identifier mes difficultés mécaniques au présent mais rien ne changeait.

Motivée, décidée, J’ai alors  contacté la praticienne en sensitive gestalt massage la plus proche de chez moi, c’était Fabienne.

Le premier contact a été décisif, je me suis enfin sentie comprise et respectée, pas de blabla, un échange essentiel et surtout l’expérience du toucher du cœur. Pas à pas, j’ai entamé avec elle, le chemin de réconciliation avec mon corps en douceur, à mon rythme. Son écoute, son humour respectueux, sa franchise ont installé la confiance que j’avais tellement de mal à donner à quiconque. Je suis arrivée sur la table de massage… A fleur de peau, contracturée, sur la défensive en continu…. Mais surtout ce corps je le haïssais d’une force, je le contrôlais verrouillais, je l’empêchais de s’exprimer…Le toucher de l’autre jusque là m’était insupportable.
Petit à petit, j’ai baissé les armes, et accueilli le soin, le massage et accepté que le toucher pouvait être bienveillant. J’ai pris conscience de la présence de mon corps, de ses contours, de son enveloppe et en réapprenant à respirer par l’abdomen, j’ai branché la prise avec lui. Et à mesure que le câblage se construisait, J’ai ressenti les douleurs, les contractures de mon corps jusqu’aux orteils, et je me suis rendue compte de ma posture  recroquevillée et compris ma difficulté à marcher sans perdre l’équilibre, me cogner. Mon corps reflétait ce que je ressentais à l’intérieur, insécurité, manque de confiance, d’amour. J’ai réalisé à presque quarante ans que j’étais complètement coupé de mon corps, je l’avais fuit depuis toujours jusque là…. Je me suis alors autorisée à lâcher et mon corps s’est détendu petit à petit au fil des mois, les muscles, les os, la colonne vertébrale, le bassin, le cou. Une renaissance physique, psychologique et relationnelle.

Trois ans après je me sens bien dans mon corps comme jamais, à l’aise avec lui, il a changé, s’est arrondi , féminisé. Je marche avec confiance, ma posture s’est redressée. Mon corps je l’aime, wahoo si vous saviez d’où je suis partie !

Cette réparation intérieure est une bénédiction et l’aide de Fabienne était celle dont j’avais besoin, celle qui était juste pour moi avec le parcours en groupe de développement personnel que j’ai suivi en parallèle.
Pour autant, le chemin de réparation n’est pas fini notamment par rapport à la relation intime à l’Homme mais je suis confiante elle va arriver, mon corps est devenu mon guide, qui l’aurait dit,  la boucle est bouclée !

Avec toute ma gratitude
L

Depuis longtemps je cherchais un espace comme celui-ci où je pouvais lâcher les choses qui m’embarrassaient en toute confiance…apprendre à me relaxer toute seule, prendre confiance en moi, voir les choses telles qu’elles sont, sortir des jeux toxiques que je pouvais avoir dans ma vie, et prendre ma place dans la société… Et bien c’est chez toi Fabienne que j’ai trouvé cet espace… et maintenant, j’ai intégré les choses, et me sens beaucoup mieux. Ce travail s’est passé en douceur, avec humour et conscience par le corps avec les massages mais aussi avec un verbe juste et des conseils d’hygiène de vie. Moi qui suis parfois très sage, très sérieuse, ça m’a fait du bien de rire, et de déculpabiliser…Tes massages m’ont aussi aidé à prendre conscience que j’avais des pieds, un bassin, … un corps avec de la vie qui circule…. Maintenant je sens quand je suis bloquée, et j’ai appris différentes techniques pour me relaxer moi-même, en conscience… ça m’a changé la vie…. Dès fois je me dis… bon qu’est ce qu’elle te dirait Fabienne, là dans cette situation ? Ah ben oui, ça y est j’ai tout de suite un exercice qui me vient en tête ou des paroles que tu m’as dit qui m’ont vraiment guidé… Mes préférées c’est « fais toi confiance », « lâche prise » et « je choisis…et c’est pas grave si c’est pas le bon chemin, c’est déjà un début… »
Oui je dois dire que j’y vois maintenant beaucoup plus clair dans mon fonctionnement et dans les jeux toxiques dans lesquels j’ai pu jouer, et en conscience je choisis… et je dédramatise…. Et surtout j’ai arrêté de culpabiliser… Qu’est ce que ça fait du bien !!! Ce que j’aime, c’est que c’est simple, c’est fluide, chacun est à sa place, ce n’est pas prise de tête et je me sens dans un espace bienveillant où je peux dire les choses en toute confiance, il n’y a pas de jugement.
Merci pour tous ces outils que tu m’as donné, merci de m’avoir aidé à dénouer mes blocages que j’avais dans mon corps et dans ma tête. Merci de ta patience et de ta bienveillance. J’ai aussi trouvé beaucoup d’écoute, de présence, d’humour, de douceur et de justesse. Bref je kiffe et je like !!!Un grand merci à toi Fabienne. Love and light à toi. Je ne sais pas si c’est ce type de témoignage que tu attendais, en tout cas, pour moi, tu es le top du top… une étoile lumineuse et rafraîchissante qui vient petit à petit transpercer un brouillard épais pour en faire sortir la fleur de lotus .Carole

 

L’accompagnement pendant 3 ans avec Fabienne Sommier a été une expérience très marquante et positive. je retiens sa présence comme indispensable à mon évolution et à mon mieux être. Fabienne a eu tout au long de ce parcours thérapeutique une extrême bienveillance et un incontestable professionnalisme, sa générosité de coeur et son humanisme mon beaucoup aidée. Je La remercie du fond du coeur.Brigitte

 

Lors de ma première séance de massage avec Fabienne, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, je n’avais pas compris ce qu’était le SGM…et c’est tant mieux car mon mental n’a pas pu mettre une protection et le corps a pu parler ! Dès la première séance, une mémoire traumatisante, oubliée, a ressurgi. Une sensation corporelle, qui génère une émotion. Des images qui arrivent par flash, de manière désordonnée. Des mots qui sortent, enfin. Séances après séances, je retrouve le chemin de mon corps duquel je m’était coupée depuis si lontemps. Je renoue avec le toucher « extérieur » et je retrouve les sensations « interieures ». Aujourd’hui j’ai envie de vivre dans et avec ce corps que j’ai ignoré depuis si longtemps. A 44 ans je commence la danse modern jazz et je goûte le mouvement, celui qui vient de l’intérieur et qui génère l’expression à l’extérieur. L’émotion ressentie à la naissance du mouvement de l’intérieur jusqu’au mouvement exprimé est d’une très grande intensité. Je n’ai pas les mots pour décrire cela, sauf peut-être à dire que dans ces moments-là, je me sens vivante, entière, reliée corps et tête et vivre ça en conscience c’est immensément bon. Merci Fabienne de m’avoir remis sur les rails de la Vie !Florence

 

 

Il y a 4 ans, en pleine psychothérapie et travail en développement personnel je me suis retrouvé sur la table de Fabienne. Je n’en menais pas large, moi qui coupé de mon corps et mes émotions depuis une bonne quarantaine d’années, ne supportait pas d’être touché. Fabienne par son écoute, son attention portée à l’autre, son ancrage, sa force, son cadre,son ouverture et sa prodigieuse intuition a bouleversé tous mes repères et certitudes. Grâce à elle, j’ai appris que j’avais un corps, qu’il pouvait être bon de l’habiter, lui faire confiance, le rendre léger, vivant et habité. Chaque expérience sous les doigts de Fabienne est unique et différente mais en même temps fait le lien avec les autres fois. Son langage direct, tout en bienveillance m’a à chaque fois percuté et permis prise de conscience et acceptation. Fabienne est à l’écoute de nos besoins et nous donne envie de nous investir et nous engager, Coéquipiers dans l’aventure de cette découverte ou redécouverte de mon corps et de mon histoire, je me libère et m’incarne dans l’ici et maintenant. Merci et Gratitude à toi Fabienne.David

 

Fabienne, je te remercie profondément pour tout ce que tu m’as donné ces 3 dernières années. Dans les stages mais aussi lors des séances de soin que j’ai eus avec toi. Pour moi, tout a commencé suite à l’émergence de cette idée « d’habiter mon corps ». que je ne comprenais pas à l’époque. Il semblait que je n’habitais pas mon corps. J’ai donc engagé ce travail avec toi. Je suis venu pendant 1 année++ te voir à raison de quelques séances par mois. Avec ma conscience actuelle, je peux vraiment dire que je sais à présent ce que c’est d’habiter son corps. Je le sens et je me sens bien dedans. Ça m’a ancré. Je me sens plus libre et plus maitre de moi-même. Ré-associé ! Lors d’une soirée dernièrement, on m’a dit: « Tu es grand. Ça te va bien ! » Oui, j’habite pleinement mon corps, et je l’habite tellement pleinement à présent que ça se voit que j’y suis bien. Bonheur !!! Je me souviens m’allonger sur ta table de massage et réaliser chaque fois un peu plus la différence dans ma perception de mon corps et d’y « habiter » ou pas. C’était drastique: La différence entre notre première séance, et la dernière. Plus le même homme, plus la même conscience de moi-même et de mon corps. C’était ma première approche par le corps et une magnifique expérience. Cela m’a permis de tester par la suite d’autres approches qui m’ont connecté encore plus à l’importance d’habiter son corps. J’y ai même découvert mon Être. Habiter mon corps m’a aussi permis de commencer à vivre selon mon ressenti corporel. Ça, c’est la liberté de l’Être ! Ma vie a radicalement changé et je te remercie profondément pour cela Fabienne. Merci du fond de mon cœur Stéphane

 

 

Fabienne était présente comme assistante lors des trois années de mon parcours de développement personnel. La confiance que j’ai ressentie à son égard a été rapide et durable. Elle m’a accompagnée lors de chacun de mes rebirth annuels pendant ce parcours. A chaque fois cette confiance était à nouveau là. Fabienne est rassurante et encourageante par ses mots, par ses gestes justes, au bon moment. Grâce à son intervention, J’ai pu aller jusqu’au bout de l’expression de ressentis qui me plombaient pour m’en libérer (et renaître !), sans jamais en avoir ni peur ni honte. J’en suis convaincue, sa présence fait la différence ! Hélène

 

Un jour… Un message…Un jour… Un massage. A partir de là, j’ai commencé à me sentir plus légère. Et à prendre conscience de mon corps. Petit à petit….Qu’il est grand ce corps ! Il y en a des parties…liées ! Allez, j’y retourne, cela m’a fait tellement de bien  Et me voilà partie pour le cycle : Légèreté – Liberté – Ancrage Je me découvre. Déjà, je prends conscience que j’existe. Que j’ai une place sur cette Terre, dans cette famille, au sein de ces amis, dans mon job. Encore un massage … Mon corps en redemande ! Et pourtant, il sait qu’il va sûrement lâcher quelque chose encore aujourd’hui  Et oui, c’est le cas : un massage de la main droite et paf ! des larmes qui montent… « Fabienne, j’en ai marre de pleurer » « Tu nettoies »  « Mouaip.. cela fait des mois que je nettoie !… » ………. Aujourd’hui, avec le recul, le côté sceptique s’est effacé : oui ! ces larmes étaient bien un marqueur de ce nettoyage ! Comme cela fait du bien. Je ressens mon corps. Je ressens ma vie. Je m’écoute. Je fais confiance à mon intuition. Je suis moi. Je m’affirme. Quel changement ! Et autour de moi… Famille, amis, collègues.. Chacun (re)prend sa place. Les relations s’ajustent……..Evolution…..Révolution. Je prends aussi conscience que je ne suis pas là pour sauver les autres. M’occuper de moi d’abord. Pour Vivre. Pour Etre. Le reste suivra. Dégagée des emprises et autres manipulations aussi, maintenant que j’ai réalisée qui j’étais, qui Je Suis. Fini le manque de respect, l’intrusion. Bref… Merci Fabienne  Merci La Vie ! Cl.

 

arrivée voir Fabienne dans un état de grande fragilité même si j’avais déjà beaucoup travaillé sur moi avant (je venais de très loin, il faut dire). J’avais beaucoup élaboré. Il me manquait un travail sur le corps. Tout est inscrit dans le corps, dans chaque cellule et quand il est nécessaire de tout déconstruire pour pouvoir se reconstruire vraiment c’est un long travail où il est bon d’être accompagné. Je me suis sentie ACCUEILLIE par Fabienne, accompagnée de façon respectueuse et bienveillante. J’ai eu honte d’avoir tellement besoin comme un bébé et j’ai pu le vivre. J’en avais tellement douloureusement besoin que ce fut avec larmes que je déposais les armes. Mon ventre, d’abord, a appris à s’exprimer, à gargouiller, à vivre, puis tout mon corps petit à petit. Lentement mais sûrement les noeuds se sont ouverts et je me suis doucement déployée. J’ai apprécié sans modération les serviettes chaudes, la musique douce, d’être laissée seule, sachant qu’elle allait revenir, de sentir les limites de mon corps de sentir chaque partie de mon corps être importante et vivre. > Je recommande l’aventure. Je me suis donné le droit d’exister. > J’existe. Je chemine. Je suis. > La joie m’accompagne de plus en plus. Monique

 

Je travaille avec Fabienne depuis plus de deux ans en rendez-vous individuels à son cabinet. Un jour, dès que je suis arrivée, elle a tout de suite senti qu’elle devait m’aider à aller rechercher une mémoire ancienne qui affleurait alors que je ne sentais rien du tout, je n’en avais pas conscience. Elle m’a accompagnée en expansion de conscience : j’ai descendu les 10 marches d’un escalier, suis allée dans un beau jardin. Elle me massait en même temps. Au moment du côté gauche, j’ai senti une bulle remonter. Et puis j’ai pleuré, sans savoir pourquoi. Elle m’a demandé de dire une couleur, le rose m’est venu, et un âge, j’ai répondu deux ans. C’est seulement à la fin, quand elle m’a laissée quelques minutes enveloppée de serviettes chaudes et avec de la musique que les images de la mémoire nettoyée sont apparues. Il s’agissait d’une scène ancienne, avec ma soeur cadette qui était bébé, j’avais un an et demi ou deux ans. Je lui tapais dessus tout ce que je pouvais. Ma mère est arrivée, a pris ma petite soeur dans les bras. Elle m’a grondée et punie en me mettant au coin le visage tourné vers le mur. J’étais effondrée, j’avais peur d’être abandonnée et je pleurais, c’était ma première punition. Une autre fois, j’ai vécu l’ouverture d’une blessure de l’âme : l’abandon. Je suis arrivée dans son cabinet en lui disant seulement que j’avais fait visiter mon expo à mon père. Je me sentais triste. C’est tout. Fabienne m’a aidée à remonter le fil : j’étais triste car j’avais le sentiment que mon père allait m’abandonner en mourant bientôt. Il est âgé et pas bien portant. J’ai pleuré plusieurs fois quand elle me massait à droite. A la fin de la séance, j’étais sur le ventre et c’est là, durant le massage, que la blessure s’est ouverte. Je me suis recroquevillée en position foetale et j’étais secouée pendant un très long moment de spasmes et de sanglots. A la fin, j’ai eu la sensation de présence de plusieurs personnes qui m’entouraient et veillaient sur moi.C’est le pouvoir du travail de Fabienne de faire remonter et sortir les émotions enfouies et barricadées qui encombrent ! Parfois c’est de la joie qui sort aussi !! Dominique

 

Fabienne a largement contribué à l’accomplissement de mon dernier rebirth. Sa capacité à valoriser l’instant avec intensité ainsi que ses encouragements continuels au lâcher prise ont permis à mon corps et ma voix d’exprimer leur colère avec force. » « A l’occasion d’une période de manifestation somatique de mon angoisse, Fabienne a su accueillir ma demande avec douceur et empathie. Les suggestions prodiguées, simples et aidantes, me restent en mémoire. J’y recours lorsque nécessaire (recherche de l’émotion originelle par centrage, posture corporelle et huile essentielle).Elysabeth